Présentation du chef pâtissier Benoît Molin

benoit-molin-3

Auteur de plus de dix ouvrages consacrés à sa passion la Pâtisserie, Benoît occupe depuis plusieurs années le devant de la scène culinaire en liant expérience et créativité à une bonne dose de convivialité.

Créativité et convivialité, deux ingrédients indispensables pour les recettes des madeleines de Mamy Thérèse qu’il a su intégrer pour le plus grand plaisir de tous. Retour sur son parcours…

Les débuts de Benoît

Depuis sa naissance en 1969, Benoît Molin a toujours évolué dans un univers au parfum de gourmandise.

Entouré par des parents travaillant dans le commerce des fruits et légumes ainsi que du vin et d’une grand-mère fine cuisinière qui éduque son palais à de multiples saveurs, le jeune garçon développe un goût tout particulier pour l’art culinaire et rêve d’un destin de grand pâtissier…

À tout juste 16 ans, Benoît sait ce qu’il veut : faire son apprentissage chez Lenôtre ! Son travail et sa persévérance lui permettent d’atteindre son but et il commence ainsi un apprentissage rigoureux sous la houlette de Jean-Marc Guerinnier.

Parcours passionné

Débordant de créativité, Benoît Molin a su façonner son parcours d’expériences formatrices et exaltantes. À peine sorti de l’apprentissage, lors de son service militaire, il est nommé responsable de la Pâtisserie du Ministère de la Défense. La journée, il réalise des pâtisseries pour le Ministre M. Chevènement et, le soir, il est chef pâtissier au restaurant montmartrois Le Beauvilliers.
Suivant les conseils que Gaston Lenôtre lui a prodigué lors de sa formation, il goûte ensuite à divers domaines qui lui permettront d’approfondir ses connaissances culinaires et ainsi choisir ce qui sera par la suite son domaine d’excellence. Le jeune pâtissier travaille donc dans une usine, chez un Traiteur, dans une Boulangerie-Pâtisserie. Il part aux États-Unis et tente l’aventure de la restauration traditionnelle…
Exigeant envers lui-même et minutieux, c’est finalement au restaurant de TF1, « Le 7e art », que Benoît Molin choisit sa voie : Le Gastronomique ! Son goût pour la perfection associé à sa solide formation le conduiront à devenir, en 1994, le chef pâtissier au Château d’Esclimont, établissement Relais et Châteaux de luxe.
De 2000 à 2003, Il aide à créer une biscuiterie artisanale , « La ferme de Lorris », dont il devient un dirigeant.

Écrire pour partager sa vocation

Inspiré et créatif plus que jamais, Benoît Molin écrit en 2003 son premier livre de cuisine « Verres gourmands ». Son originalité, son professionnalisme et son sens de la communication lui permettront de faire découvrir au grand public le concept culinaire phare de ces dernières années : la verrine.
Fort de ce succès, Benoît Molin continue son travail de création et publie de nombreux ouvrages dont « L’apéritif, 180 recettes à boire et à grignoter », « Biscuits et petites bouchées », « Des épices en cuisine », « Cuillères Gourmandes », « Les soufflés de Benoit », « Les meilleurs Fougasses »…
Son dernier ouvrage « Goûters Gourmands » est disponible depuis septembre 2010.

Vu à la Télé !

Les verrines de Benoît n’ont pas seulement conquit le public, elles ont aussi séduit une grande société télévisuelle qui lui propose alors sa première émission télé: « A vos marques, prêts, cuisinez ! », animée par Anne Depetrini. Depuis, Benoît Molin n’a pas quitté le paysage médiatique. On le retrouve en 2005 aux côtés de Sophie Dudemaine sur Cuisine TV dans « Amstramgrammes ».
Dès 2006, il passe aux commandes de sa propre émission hebdomadaire: « Les desserts de Benoît » à laquelle s’ajoute en 2007 « SOS Benoît ». En 2008, « L’atelier de Benoît » voit le jour et va passionner les téléspectateurs qui viendront apprendre à confectionner de délicieuses pâtisseries sur Cuisine TV. Puis, en 2009, c’est dans sa nouvelle émission «1001 desserts pas à pas » que Benoît nous livre, sous la formule d’un cours privé, tous ses secrets pour réussir chacun de nos desserts à la perfection.
Nous le retrouverons à la rentrée 2010 dans une émission inédite sur Cuisine TV qui mettra en scène un nouveau concept : un produit pour deux recettes : une salée et une sucrée.